Accueil

Affiche26.07.19


Ce jeudi 11 juillet s'est tenue en mairie une seconde réunion d'information sur le projet de microcentrale du Merlet. Ci-dessous le discours d'introduction de Madame le Maire ainsi que le Power Point présenté au public.

«  Nous tenons donc ce soir une seconde réunion publique sur le projet de micro centrale électrique dans la combe du Merlet. Je rappellerai tout d‘abord que si la commune a fait le choix de répondre positivement à la sollicitation de la société NEH et de s’engager dans une SEM qui a candidaté à l’appel d’offres du ministère de la Transition Ecologique et Solidaire, c’est parce que nous avons la conviction, et même nous souhaitons, que le potentiel du torrent du Merlet ne reste pas ignoré, que nous contribuions, localement, à fournir une énergie renouvelable parmi les plus propres qui soient, à un moment où nous mesurons combien les énergies fossiles mettent en question jusqu’ à la vie des hommes sur notre planète. Nous avons choisi que la commune soit impliquée dans une SEM où elle est majoritaire, afin de veiller à construire un projet vertueux, respectueux des usages des habitants et de la qualité environnementale de nos sites.

La réunion de ce jour est une étape de plus dans la construction de ce projet. Je vais en quelques mots vous en citer d’autres :

Avant de déposer le premier dossier de pré cadrage environnemental, nous avons rencontré l’amicale des pêcheurs de l’Arc, le mercredi 9 août 2017. Avant de connaître l’avis ministériel sur ce pré cadrage, nous avons rencontré les propriétaires de l’ancien moulin du Premier Villard, le 12 septembre 2017, puis tenu une réunion publique le 22 septembre 2017. Cette réunion a été déterminante quant à l’emplacement du bâtiment de production, les participants mettant en relief l’intérêt de conserver le débit total du Merlet visible depuis la départementale qui va du 1er Villard au chef lieu. Le 21 novembre 2017, après l’avis favorable sur notre pré cadrage environnemental, nous avons tenu une nouvelle rencontre avec les pêcheurs, puis nous avons rencontré le 8 février 2018 la fédération départementale de pêche pour bâtir un projet d’étude sur le torrent du Bacheux, sur la vie piscicole dans un torrent court-circuité, afin d’en tirer des conclusions exploitables de façon plus générale. Ce projet d’étude sur le Bacheux doit démarrer à l’automne 2019, avec de façon un peu originale une contribution financière de 18 000 € de la caisse d’épargne car nous avons été retenus à un appel à projet sur l’eau, les 16 000 € restant étant pris en charge par la Fédé de Pêche et par la SEM du Bacheux.

Nous avons rencontré une première fois l’alpagiste qui exploite les terrains communaux du Merlet, dans le cadre d’une convention pluriannuelle avec la commune, en mai 2018 puis sur le terrain en octobre 2018, et nous avons retenu une proposition qu’elle nous a soumise pour le tracé de la conduite forcée.

Le protocole d’étude d’impact a été soumis à l’agence française de biodiversité le 20 septembre 2018 et les observations de cette structure prises en compte pour mener l’étude, dont les résultats lui seront soumis avant dépôt officiel du dossier de demande d’autorisation.

Nous avons rencontré le bureau de l’ACCA à sa demande le 17 janvier 2019 et nous nous sommes fait préciser certains éléments suite à la discussion avec eux.

Le projet a été soumis à l’avis de l’Agence Régionale de Santé en juin 2019, après la visite sur site du chargé de mission hydroélectricité de   la DDT Savoie le 4 juin 2019.

Dans toutes ces étapes la mairie était représentée. C’est un dossier que nous suivons attentivement, afin que tout soit fait de la meilleure façon possible pour le torrent.

Je souhaite donc maintenant dire mon étonnement devant la façon de procéder du collectif « sauvons le Merlet », sur quelques points :

- aucune demande de rendez vous en mairie n’a jamais été formulée par le Collectif

- leur information circule par voie électronique, avec utilisation de la même adresse que celle qui sert à l’association foncière pastorale intercommunale, ce qui inévitablement induit confusion ; je serais assez étonnée que le cadre du règlement de protection des données personnelles soit respecté

- le collectif ne paraît pas avoir connaissance des phases du dossier, phases pourtant exposées en réunion publique et rappelées lors des comptes-rendus de conseil et lors d’articles de presse. Nous en sommes à la demande d’autorisation d’exploitation. Il est donc faux de dire que tout est bouclé, je comprends mal que les responsables du collectif aient refusé la rencontre proposée en novembre 2018 et refusent le principe de l ‘actuelle réunion publique. Je ne pense pas qu’on puisse nous reprocher un manque de concertation, ce que j’ai exposé plus haut le prouve.

- sur le fond : le collectif s’insurge, finalement, contre le fait qu’il n’existe plus de service public de l’énergie. Le prix payé par les usagers augmente du fait que des SEM ou partenaires privés revendent le courant à EDF. Pour ceux qui veulent en savoir plus, je conseille le film « main basse sur l’énergie », disponible sur You tube.

C’est un grave problème, devant lequel nous choisissons effectivement une stratégie de moindre mal : oui, l’eau du Merlet sera turbinée sous une forme actionnariale et le courant sera vendu à EDF. Mais dans la SEM exploitante, la commune sera majoritaire. Et suite au changement dans la composition actionnariale de la société NEH, le partenaire technique sera composé d’autres SEM  avec des communes majoritaires en leur sein. Nous avons retenu un partenaire privé avec lequel nous travaillons déjà et dont nous connaissons l’expertise technique et la vocation. Le diaporama qui va suivre vous présentera les caractéristiques du projet.

J’ajoute d’ailleurs que la commune a adopté comme le SPM une motion s’opposant à l’ouverture des barrages à la concurrence et que je vous appelle à signer la demande de référendum partagé sur le site officiel du Ministère de l’intérieur, pour remettre en question la privatisation totale de l’aéroport de Paris, contre la vente des actions de l’Etat qui est aujourd’hui actionnaire majoritaire. J’ajoute encore que nous ne faisons pas partie des gens qui pensent que les agents EDF sont des fainéants privilégiés, contrairement à ce qu’ont pu exprimer à haute voix il y a quelques années certains membres du collectif « sauvons le Merlet ».

- nous sommes en phase de demande d’autorisation d’exploitation : les alertes sur les incidences du changement climatique, nous sommes loin de toutes les maîtriser. Le projet Merlet répond à un appel d’offres du Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire. Ce ministère me paraît bien placé pour examiner la demande d’autorisation d’exploitation avec une analyse incluant cette donnée.

Toujours sur le fond, en ce qui concerne les ressources financières de la commune de St Alban des Villards : elles proviennent principalement de l’attribution de compensation, d’un montant de 417 205 €, versée par la communauté de communes du canton de la Chambre. Cette attribution de compensation a été garantie avec une forte implication des élus de St Alban et une bonne entente avec nos voisins de St Colomban et Ste Marie. Il faut savoir qu’elle peut être remise en question lors de toute modification de périmètre, ou tout changement de compétence, de la communauté de communes actuelle. Ne pas en être conscient serait faire preuve d’une grande légèreté. Si nous optons pour le maintien d’une commune à St Alban des Villards, nous devons lui assurer les moyens, non pas de sa survie, mais de sa vie, y compris dans des conditions où l’attribution de compensation serait remise en cause pour sa plus grande part, y compris avec la baisse drastique des dotations d’état. La micro centrale du Bacheux dans laquelle nous avons 23 % des parts a abondé le budget communal de 23 000 € en 2016, 25 300 € en 2017, 23 000 € en 2018 et 34 500 € en 2019, en période de remboursement d’emprunts. Elle a été mise en service en 2012. La taxe de foncier bâti payé à la commune de St Etienne de Cuines sur cette centrale-là est de 10 130 € en 2019. Nous aurons en taxe foncière bâtie un montant au moins égal pour St Alban sur le Merlet.

Voilà donc les éléments que je souhaitais poser en préambule, avant de rentrer dans la présentation concrète du projet ».

Power Point Réunion Publique Microcentrale Merlet


Ci-après le discours de Madame le Maire en ouverture de l'inauguration de la mairie, ce samedi 6 juillet 2019

Avant de commencer nos propos inauguraux, je ne peux m’empêcher et je me dois d’avoir une pensée pour l’alpage. J’ai été informée à 7 heures ce matin par l’éleveuse d’une première attaque de loup dans la combe du Merlet. 2 agneaux tués. Il me faut donc redire ici, une nouvelle fois, combien il est insupportable de voir un prédateur venir se servir sans peur aucune dans les troupeaux domestiques.

Madame la Députée,

Madame et Monsieur les Conseillers départementaux représentant le président du Conseil Départemental , Hervé Gaymard, retenu par ailleurs,

Monsieur le Président de la Communauté de Communes,

Monsieur le Président du SIVAV,

Madame la Vice présidente d’Espace Belledonne,

Chers collègues maires, adjointes ou adjoints du SIVAV et de la communauté de communes du canton de la Chambre,

Très chers habitantes et habitants de St Alban des Villards,

Je voudrais d’abord très sincèrement vous remercier de votre présence ce jour. Je sais que pour certaines et certains d’entre vous, il n’a pas été simple d’être là aujourd’hui, et je tiens à vous exprimer ma gratitude. Je tiens à excuser Monsieur le Sous Préfet de St Jean de Maurienne qui ne peut nous rejoindre, ainsi que les maires de St Pancrace, Jarrier, St François Longchamp et St Rémy de Maurienne.

Je veux ensuite remercier, tout de suite, nos employés communaux, les deux Chantal et Sébastien, qui n’ont pas ménagé leur peine depuis le 3 mai, date du déménagement de la mairie, et qui ont parfois une tâche bien lourde.

Saluer les conseillères et conseillers municipaux de St Alban des Villards, qui eux aussi ont mis très souvent la main à la pâte, nous avons été depuis de nombreuses semaines tous ensemble dans les travaux pratiques…

Je vais vous infliger un petit mot d’histoire, très bref, sur le bâtiment dans lequel nous sommes. Il a été construit après un incendie qui ravagea la mairie école et le chef lieu de St Alban en 1899 et il fut opérationnel en 1909, sous le mandat de Pierre Cartier-Lange. Son lieu d’implantation fit l’objet de vrais débats, car le hameau du Frêne était semble-t-il le plus peuplé en écoliers à cette époque et ses habitants demandaient donc la construction de l’école à l’entrée du Frêne. Des plans et devis avaient été étudiés en ce sens en 1903.

Finalement, l’option retenue en 1904, Dominique Frasson-Gaillard étant maire, fut l’entrée du chef-lieu sous la route, avec l’accord de l’inspecteur de l’Education Nationale.

L’architecte fut M. Bertin, basé à Chambéry, et les plans et devis furent adoptés en janvier 1905 par le conseil municipal. Les terrains furent finalement tous acquis à l’amiable. Nous avons en ce début de XXIème siècle travailler sur les mêmes terrains, seulement agrandis de 13 m 2 que M. Albert Cartier a bien voulu nous céder, et nous aurions aimé qu’il soit aujourd’hui parmi nous. Le montant des travaux du début du XXème siècle s’éleva à 33 800 francs, avec une subvention d’état de 24 120 francs et un autofinancement communal comblé par l’emprunt.

Saint-Alban en 1909 comptait 149 familles et 624 habitants. Le bâtiment communal comptait deux classes, en rez- de-jardin, deux logements de fonction à l‘étage et la mairie. Il accueillait les enfants du chef-lieu, du Frêne, du Mollard, du Bessay, du Rivaud, du Planchamp, de Bon Mollard. La commune avait deux autres écoles, celle du 1er Villard qui a compté une trentaine d’élèves et une école temporaire au hameau du Bouchet aujourd’hui en ruines. Les écoles ont fermé, celle du Bouchet en 1929, celle du 1er Villard en 1960 et celle du Chef-lieu en 1968.

Les conceptions sociales guident grandement l’architecture… en 1900, il fallait deux classes au chef-lieu de St Alban. Il fallait en fait deux écoles, l’une pour les garçons et l’autre pour les filles. Le bâtiment fut donc remarquablement pensé en ce sens. Il présentait une symétrie parfaite, avec deux entrées, deux montées d’escalier, deux appartements de fonction, deux classes conçues pour 32 élèves chacune, tout était rigoureusement identique pour les filles comme pour les garçons, y compris les demi-niveaux par lesquels le bâtiment s’adaptait à la pente.

Chaque partie du bâtiment était si indépendante qu’après la fermeture de la seconde classe, la mairie pensa en 1948 la transformer en salle des fêtes. J’avoue ne pas savoir si ce projet a trouvé une concrétisation, au sens où je ne sais pas s’il y eut dans cette partie de bâtiment quelque réunion festive ou animation diverse.

Après la fermeture de l‘école en 1968, il resta donc ici la mairie.

C’est sur un projet du district de la vallée des Villards et sous l’impulsion du SIVAV, durant le mandat de Maurice Chabrier, que s’est ouvert en 1992 le gîte des Jouvières, étape du tour de pays Arvan Villards, dans la moitié sud du bâtiment. Ce gîte, composé d’un dortoir et de 3 chambres, a fait le bonheur des randonneurs pendant plusieurs années. Comme l’école de 1909, il était bien adapté, adapté aux souhaits d’une clientèle qui acceptait un accueil collectif mode refuge, et c’était une belle réalisation.

Au fil des ans il a peiné cependant à renouveler cette clientèle, et le coup de grâce fut donné en février 2013, où après le passage du SDIS, la commission de sécurité prononça un avis négatif sur son ouverture.

La commune se trouvait donc devant plusieurs problèmes : une mairie qui fonctionnait sur plusieurs étages avec une salle de conseil municipal au premier, donc non accessible aux personnes à mobilité réduite, un gîte fermé pour non-conformité, un rez-de-jardin desservi uniquement par un escalier intérieur, très beau mais assez mal commode. En revanche, le côté éminemment positif était la présence d’un bâtiment structurellement sain, vaste, ayant un réel cachet et une histoire.

Je tiens à remercier Alice Lauga de l’agence AGATE, le cabinet Régis Bouchacourt mandaté par la Région AuRA. Ils nous ont aidés à déterminer ce qu’il convenait de faire pour que ce magnifique patrimoine plus que centenaire devienne un bâtiment adapté aux besoins et aux goûts, un siècle plus tard.

Un merci très chaleureux à Hervé Dubois, architecte conseil du CAUE, qui nous a patiemment écoutés, conseillés et guidés pour démarrer le projet et qui nous fait le plaisir de sa présence ce matin

Et le conseil municipal a fait un premier choix, non dénué de signification, un choix à deux volets.

Premier volet, il resterait une mairie à St Alban des Villards, il resterait une commune. Une commune, prête à travailler avec d’autres, avec les communes voisines de St Colomban et des Cuines et aussi avec toutes les communes de la 4 C et de Maurienne, mais une commune, porteuse d’une histoire, porteuse du souci de l’avenir, et du nom de Saint Alban des Villards.

Deuxième volet, il resterait des gites communaux, modernisés, fonctionnels, pour un accueil touristique à dimension raisonnée et raisonnable, que nous voulons diversifier.

Un tourisme qui se veut 4 saisons, avec la possibilité d’accueillir de petits groupes amateurs de ski, de vélo, de marche à pied ou en raquettes, mais sans doute aussi de géologie, de photographie ou d’aquarelle, d’écriture ou de mycologie, sans oublier les amateurs de gastronomie qui pourront savourer la cuisine de Marc Vuillermoz, au Triandou.

Et nous avons pour développer tout cela un atout certain : aujourd’hui même, ici, sont réunis, et j’en suis très heureuse, des représentants du SIVAV et des représentants d’Espace Belledonne puisque la vallée des Villards est à la confluence de deux superbes massifs, l’Arvan et les Belledonne.

Je laisserai la parole technique à Dominique Giffon, architecte maître d’œuvre, qui a concrétisé avec talent le projet, sa collaboratrice Violaine Stévenin conduisant avec une remarquable sureté l’aménagement intérieur de ce bâtiment complexe.

A vous deux, grand merci.

Je dois dire qu’à certains moments, lorsque par exemple les marches de bois des archives restaient seules suspendues au dernier étage dans la cage d’escalier, c’est la confiance que nous avions dans notre maître d’œuvre et son suivi de chantier qui nous permettait de dormir la nuit.

La confiance fut légitime, le résultat est là !

Nous avons eu la satisfaction de pouvoir travailler avec des entreprises implantées en Savoie, que je tiens bien sûr à citer et dont je salue le travail : Entreprise Lacroix pour la maçonnerie, Bellet pour la charpente métallique et la serrurerie, Douay pour la charpente bois, Genoulaz pour la menuiserie, Rochietti pour les cloisons, Allamanno pour les peintures, Debost pour l’électricité, Buffard pour la plomberie, Burrot pour les carrelages et faïences, APM pour les sols plastiques et Sonzogni pour les faux plafonds. Merci à eux, à leurs chefs de chantier et employés.

Nous avons actuellement réglé un montant de travaux hors taxe de 350 833,93 € pour la mairie, 234 233,27 € pour les gites, sur un montant total de marché de 599 887,18 €, hors maîtrise d’œuvre et bureaux de contrôle. Soit un montant TTC de 719 864 €. Il nous reste donc 14 819,98 € hors taxe à régler, qui sont budgétisés. Nous avons fait un prêt relais de 220 000 €, au taux de 0,81 %, prêt remboursable au fur et à mesure des rentrées de subvention et des remboursements de TVA.

Sur ce projet, nous avons été retenus pour les subventions suivantes :

  • Pour le gîte, 135 000 € de la Région dans le cadre du contrat Espace Valléen porté par le SIVAV et la ville de St Jean de Maurienne. Financé par la Région, l’Europe et l’Etat, ce contrat vise à élaborer une stratégie touristique pour mieux répondre aux attentes des vacanciers et des habitants locaux. Pour le gite aussi, 12 000 € du département de la Savoie dans le cadre des hébergements touristiques marchands.
  • Pour la mise en accessibilité de la mairie, 96 000 € du département de la Savoie par le Fonds Départemental d’Equipement des Communes et 18 000 € de la Région dans le cadre du Plan Ruralité. Pour l’ensemble du projet, 112 530 € de Dotation d’Equipement des Territoires Ruraux, de l’Etat. Soit un total d’aides attendues de 373 530 €.

Je pourrais me contenter de dire merci à tous ces partenaires, mais je veux faire un peu plus.

Je veux dire à Bernard Covarel, président du SIVAV, à Claire Pinel sa directrice, combien il est positif d’avoir un syndicat de massif dans lequel chaque commune a sa place.

Je tiens à saluer le travail des services, Marjorie Lainé à la Région, André Joly, Jennifer Arzel au Département.

Et je veux dire à nos deux conseillers départementaux et à notre conseillère régionale-députée, combien il est important qu’ils aient tous trois cru dès le départ en notre projet, n’hésitant pas à se déplacer afin de visualiser le potentiel dont je leur parlais. Il y eut même des visites de travail le dimanche matin, n’est-ce pas Emilie. Nous nous sommes sentis reconnus et soutenus dans notre réalisation et ce fut fondamental.

Alors voilà, le conseil municipal a délibéré avant-hier au soir sur les tarifs définitifs des deux gites, ils seront mis lundi sur la plate-forme de réservation Gites de France, merci à Mme Rousseau et à M. Retornaz d’être avec nous ce matin ; mais déjà nous avons loué une partie ou une autre à l’occasion de trois week-ends, et avons des nuitées réservées en juillet. Je rappelle en effet que les locations peuvent se faire à la nuitée ou à la semaine.

Je conclurai avec un peu de pub pour une compagnie théâtrale célèbre en Maurienne, qui présente parfois une pièce de théâtre sur l’inauguration d’un gîte de montagne, pièce intitulée « viendez nombreux ». Et bien oui, je pense qu’au sortir de cette petite visite du 6 juillet, vous pourrez dire à vos amis, « viendez nombreux à St Alban des Villards », vous ne le regretterez pas !

Merci à tous, et je passe la parole à Dominique Giffon, architecte maître d’œuvre.

 

InaugurationMairie06.07.19Photo1        InaugurationMairie06.07.19Photo2

 

InaugurationMairie06.07.19Photo4       InaugurationMairie06.07.19Photo5

 

InaugurationMairie06.07.19Photo3


AfficheRéunionMicrocentrale11.07.19ManifestationsEté2019SADVAfficheJazz20.08.19

Un extrait du concert de jazz qui donne des frissons... en cliquant sur le lien ci-dessous...

https://www.dropbox.com/s/euq1tbgmjbkeedr/People.wav?dl=0


 


LéoAuxVillards19.07.19


AfficheVisl'Art2019

AffichecircuitVisl'Art2019


Le costume de mariage (09/06/1903) de Marie-Josephte Darves-Bornoz épouse Quezel-Ambrunaz Jean-Baptiste est exposé à la Maison du
Patrimoine, hameau de La Pierre à St Colomban pour l'été seulement. Sa petite fille en a fait don à l'association Patrimoine et Culture en août 2017, et il a été complétement restauré depuis. Toutes les pièces, y compris coeur et croix, sont d'origine, sauf la cordelle, le ruban de la mariée faisant les coques à l'arrière et le bouquet de fleurs artificielles épinglé sur le coeur.

L'assortiment des couleurs, choisi pour cette cérémonie, est riche d'enseignement, et témoigne des traditions vestimentaires et des goûts des femmes de notre vallée au début du vingtième siècle.

Les habitants de la commune et plus particulièrement ceux du hameau du Frêne dont était originaire la mariée, sont invitées à aller le voir aux heures d'ouverture de la Maison du Patrimoine.


Affiche paniers de légumes07.2019


Afin de contribuer à la couverture de la commune de Saint-Alban-des-Villards en 3G et 4G, l'opérateur Free Mobile a été désigné pour l'installation de deux antennes sur un pylône de téléphonie mobile. Ce pylône serait positionné sur la parcelle G1581, lieu-dit Le Mollard. Un dossier d'information est soumis au public, avant le dépôt d'une déclaration préalable de travaux. Vous trouverez ce dossier dans le lien ci-dessous. Il est consultable en version papier en mairie, pendant trois semaines, jusqu'au mardi 2 juillet 2019. Vos observations seront recueillies.

DossierInformationFreeMobile


AfficheProcédureChaletAlpage


OffreEmploiCampinStColEté2019

 


 

Rassemblement Véhicules Anciens 08.06.19 1

Rassemblement de véhicules anciens dans la vallée des Villards

L’association Villards Autos 73, encadrée par ses jeunes président Damien Tardy et trésorière Céline Clérin, a beaucoup œuvré à l’organisation de la 2ème édition du rassemblement de véhicules anciens qui s’est déroulé ce week-end de Pentecôte. En effet, samedi matin ce sont plus de trente équipages qui, ayant répondu à l’appel de l’association, ont quitté en convoi Ste Marie de Cuines s’élançant en direction du col du Chaussy pour ensuite emprunter les lacets de Montvernier, faire une première halte à St Jean de Maurienne puis gagner la vallée des Arves en passant par les Albiez. Que d’applaudissements sur le passage de ces vieilles dames, toutes plus rutilantes les unes que les autres ! Et tout au long du chemin un cocktail de bonne humeur sous un soleil estival mais aussi un brin de nostalgie chez les amoureux de voitures anciennes. A l’heure du goûter, leurs véhicules sagement stationnés le long de la RD 927E qui traverse St Alban des Villards, les occupants ont été invités par la municipalité à se rafraîchir autour d’une collation avec petits gâteaux et boissons… non alcoolisées bien sûr, volant oblige ! C’est par la visite de la Maison du patrimoine de St Colomban des Villards que s’est terminée cette première journée rétro et festive.

La pluie, parfois diluvienne, de dimanche a quelque peu gâché la fête pourtant si bien commencée la veille. L’exposition de véhicules anciens n’a ainsi regroupé qu’une vingtaine de voitures. Malgré tout, la restauration sur place avec la polenta et les diots préparés par les frères Ricchiero de St Etienne de Cuines a connu un franc succès, le repas étant servi dans la salle des fêtes. L’après-midi, à la faveur d’une éclaircie, les spectateurs arrivés en nombre ont pu admirer les R8 Gordini, Fiat Abarth, Dauphine, 203 et autres, échangeant des anecdotes et des impressions autour des très beaux modèles exposés. Olivier l’animateur et le duo « Michel Pavaillant » ont donné une belle impulsion à la fête, entre délire et fou-rires. La satisfaction du public a été la récompense finale pour toute l’équipe de bénévoles, qui faisant fi de la pluie, a proposé un évènement convivial et fort sympathique.

Rassemblement Véhicules Anciens 08.06.19 2                   Rassemblement Véhicules Anciens 08.06.19

 Rassemblement Véhicules Anciens 09.06.19 1                                      Rassemblement Véhicules Anciens 09.06.19


Ce sont plusieurs dizaines de plants de fleurs variées, géranium, surfinia, lobelia, coreopsis... que les bénévoles au fleurissement ont mis en place jeudi 6 juin au matin. En effet, Annie, Jean-Marc et Jean-Luc ont eu la gentillesse de rejoindre Chantal, adjoint technique de la commune, pour réceptionner les fleurs et effectuer la mise en pot. Les places des hameaux, l'église, la mairie...ont reçu les plants qui maintenant n'ont plus qu'à prospérer et à se parer de belles couleurs, pour le bonheur des résidents et des visiteurs !

Fleurissement 2019

Résultats Elections Européennes 26.05.19



L'école des Villards a participé cette année encore au concours "Classe Amie" avec la réalisation d'une « maquette créative disciplines du Ski Alpin ». La qualité du projet, son aspect pédagogique ainsi que la forte implication des enfants ont convaincu notre jury. L’école de Saint Colomban des Villards empoche une très belle médaille de Bronze !

Le projet

L’œuvre réalisée par l’école de Saint Colomban des Villards s’intègre dans un projet global et pédagogique. Pensée par les enfants grâce à un premier brainstorming toutes les tranches d’age sont impliquées dans la création d’une œuvre originale. Les plus petits réalisent les skieurs qui prendront place sur la maquette finale. Les grands aident à construire le support fait de plâtre, un matériel original et une prise de risque digne des plus grands athlètes en compétition. Les enfants ont aussi utilisé des matériaux de recyclage pour créer leur œuvre. Mais ce projet ne mobilise pas seulement des compétences issues des arts plastiques, il s’intègre à une connaissance globale du monde du ski. Les élèves ont réalisé des exposés sur l’Équipe de France de Ski Alpin et ont ainsi travaillé leur géographie, la connaissance des drapeaux et la maitrise de l’outil de recherche numérique. Au final une troisième place bien méritée grâce à un projet qui soutient les Équipe de France de Ski avec un contenu pédagogique et une forte implication des enfants !


Vérifier son inscription sur les listes électorales. Depuis le 11 mars chaque électeur peut accéder au service d'interrogation de sa situation électorale (ISE) sur le site www.service-public.fr afin de se renseigner sur sa commune d'inscription. Si l'électeur n'est pas retrouvé par cette application, il est invité à contacter sa commune d'inscription ou à déposer une demande d'inscription sur les listes électorales sur le même site. Cette nouvelle procédure repose sur le contenu du répertoire électoral unique (REU) créé par les lois du 1er août 2016 et ouvert aux communes depuis le 3 janvier 2019. Ce nouveau service contribue à la simplification de la gestion des listes électorales et facilite l'exercice du droit de vote de chaque électeur, y compris après un changement de résidence.


 

 


 Vous trouverez sous l'onglet Vie Municipale le compte rendu du dernier conseil municipal réuni le 23 mai 2019.


Les réservations pour les gîtes complètement rénovés du chef-lieu de St Alban ont déjà commencé. Que vous soyez en groupe, en famille, entre amis ou même seul, pour une nuit ou pour un séjour, pour la détente ou la pratique d'activités sportives, n'hésitez pas à nous contacter à l'adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou au 04 79 59 44 67 pour, vous aussi, profiter d'un séjour au calme et au grand air. Pause nature assurée !!

GITE JOUVIERES

 

 Gîtes des Jouvières - Vue du Terrain clos

 

 


Première vraie chute de neige dans la nuit du dimanche 27 au lundi 28 janvier (environ 40 cm à St Alban).                       Photo prise mardi 29/01/2019NeigeStAlban29.01.19

 


Mercredi 9 janvier. La RD 927 a été ré-ouverte à la circulation ce mercredi à 13 h 15. Le poids lourd qui s'était mis en travers de la chaussée durant la nuit et empêchait tout passage, aussi bien à la montée qu'à la descente, a été remorqué.

POIDS LOURD 09.01.18 1  POIDS LOURD 09.01.18

POIDS LOURD 09.01.18 2

 

POIDS LOURD 09.01.18 3


 

Crédits photos : J.L. Pluyaud / C.Darves-Blanc


 


Dans la vallée des Villards, le passé bien présent
Les commémorations du centenaire de l’armistice ont été l’occasion pour les élèves de la classe unique des Villards d’évoquer en poèmes les disparus de la Grande Guerre. A St Alban Jacqueline Dupenloup, maire, a rappelé les heures cruelles vécues par ces familles meurtries à jamais d’avoir perdu un ou plusieurs garçons, ces enfants rattrapés par l’horreur de la guerre lorsque tombait la terrible nouvelle, ces vies brisées net dans l’enfer des tranchées. St Colomban a ainsi compté 67 hommes tombés au combat et St Alban 49. La vallée des Villards a payé un des plus lourds tributs de Maurienne à la « der des der » et même si cent ans se sont écoulés depuis la signature de l’armistice, l’émotion et la compassion étaient au rendez-vous de ce 11 novembre 2018.

11.11.2018.1

11.11.2018.2

 11.11.18.3

 11.11.2018.4


L'E.S.F. (Ecole de Ski Français) de St Colomban des Villards s'est doté d'un nouveau site Internet sur lequel vous trouverez toutes les informations souhaitées (tarifs, modalités d'inscription, réservations...). Vous pouvez le découvrir en cliquant sur l'adresse https://www.esf-st-colomban-des-villards.com


AfficheLesMercredisDecliccFin2018

-----Retrouvez le compte rendu de la réunion du conseil municipal du 25 octobre sous l'onglet La Commune puis Vie Municipale--------



Chaque année les facteurs sont victimes d'accidents liés aux conditions météorologiques hivernales difficiles. Afin d'aider La Poste à préserver la santé et l'intégrité physique de ses agents, et ainsi continuer à bénéficier d'un service de qualité, nous vous engageons à respecter les règles liées au raccordement postal et à la distribution du courrier, à savoir : positionner autant que faire se peut les boîtes aux lettres en bordure de voie publique ; déneiger et saler l'accès aux boîtes aux lettres. Les services de La Poste vous remercient par avance de votre collaboration.

ApptMeubléLocation12.2018 


 

 --------Retrouvez les comptes rendus des réunions des conseils municipaux sous l'onglet La Commune puis Vie Municipale--------



Sortie des CCAS de Saint Alban et Saint Colomban ce mardi 18 septembre à Avigliana, en Italie.

Sur la place de la mairie d'Avigliana, avec en arrière-plan, la ruine  du château d'Avigliana qui a été détruit par les Français.

Après la visite guidée de la Sacra San Michele  (la Sacra est en Europe un des plus grands complexes architectoniques religieux de la période romane, résultat d'une série d'agrandissements et reconstructions millénaires) puis le déjeuner au restaurant, balade dans le bourg médiéval d'Avigliana, tour des lacs en autocar et retour vers les Villards avec, comme de bien entendu, un arrêt à Susa !!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Accès Monthyon et Bacheux

Rappel : la piste du Monthyon est fermée à la circulation des véhicules à moteur, de façon permanente, entre son départ (du lieu-dit Le Villaret) jusqu'à son arrivée au hameau du Monthyon. Elle est empruntée aux risques et périls des usagers.

L'accès à la combe du Bacheux est fermé à la circulation des véhicules à moteur du 14 septembre 2018 au 10 octobre 2018, afin d'empêcher une détérioration prématurée de la piste, nouvellement refaite.         (arrêtés ci-contre et ci-dessous)

Merci de votre compréhension

 

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


TOURDEL'AVENIR2018 1  

  TOURDEL'AVENIR2018 2

TOURDEL'AVENIR2018 4

 

 

 

Créé en 1961 pour révéler les futures stars du cyclisme mondial, le Tour de l'Avenir est une course en 9 étapes reservée aux meilleurs cyclistes de moins de 23 ans. L’Étape « Val d’Isère – St Colomban des Villards » de l’épreuve cycliste « Le Tour de l’Avenir » est passée par les hameaux du Premier Villard, du Chef-lieu, du Frêne et du Bessay ce dimanche 26 août pour une arrivée place du chef-lieu à St Colomban. Au terme de cette 10ème et dernière étape remportée par le Suisse Gino Mäder, c'est le Slovène Tadej Pogacar qui a remporté l'édition 2018 du Tour de l'Avenir. Vous avez été nombreux à encourager et applaudir les cyclistes sur leur passage ! Merci à vous tous !

 

 

 

TOURDEL'AVENIR2018 5


Alevinage par héliportage des Lacs et Torrents de la vallée des Villards                      

Information pour les adhérents

Une réunion d'information est programmée le mercredi 29 août à 18 h 30 au TRIANDOU à Saint Alban des Villards :

ORDRE DU JOUR :

>> Points d'alevinage :  lacs concernés : la croix / sambuis / les balmettes / le bacheux   torrents concernés : la croix / le bacheux

>> Modalités du Transport - Sécurité

>> Recherche de volontaires

Si besoin de précisions contacter le président de l'Amicale des Pêcheurs de l'Arc au 06 60 29 10 24



Se promener aux Envers de St Alban en cet été 2018…

Attention ! chacun de nos sentiers de montagne réserve, quelque part, une petite difficulté : en particulier, une zone où les gens sujets au vertige peuvent se sentir mal à l’aise. De bonnes chaussures de marche sont partout nécessaires.

Si le temps est caniculaire, les sentiers à l’ombre des arbres sont appréciables. Il s’agit toutefois de les éviter par temps d’orage ou de grand vent (risque d’impact de foudre ou chute de branches).

Où aller ?

Le village abandonné du Bouchet… en descendant de St Colomban ou St Alban, garer la voiture quelques mètres avant l’embranchement fléché « Le Premier Villard », sur une placette à gauche, près d’un transformateur EDF (alt.888). Suivre à pied le chemin communal interdit à la circulation qui part vers le Pont du Bouchet, en face de la placette. Le sentier s’élève ensuite au sortir du Pont du Bouchet (poteau indicateur), sur la droite. En 40 mn, vous arriverez au village en ruines du Bouchet (alt.1078), dont l’entrée est marquée par une Croix des Missions récemment restaurée. Ambiance particulière d’un lieu où vivait une communauté montagnarde, avec son école ouverte de la Toussaint au mois d’avril, sa chapelle… Les derniers habitants l’ont quitté il y a près de 60 ans maintenant. La vie était difficile dans ce hameau qu’aucune route n’a jamais desservi.

Du Bouchet, vous pouvez redescendre tout simplement… ou prendre sur la droite (poteau indicateur) un sentier qui vous conduira en 50 mn à l’ancien alpage du Mont (alt. 1352)

L’ancien alpage du Mont (alt. 1352) : il est accessible depuis la route communale qui conduit au hameau de La Pierre. Se garer sur le parking communal au sommet du hameau de la Pierre. Redescendre par la route vers la résidence Goélia et prendre sur la droite une petite route, goudronnée au départ, qui passe devant l’ancien garage à dameuse puis devient un large chemin qui s’enfonce sous les arbres. Ce chemin continue sur plus d’un km avant d’arriver à un croisement (poteau indicateur). Agréable coup d’œil sur la vallée des Villards, le chef-lieu et les hameaux de St-Alban.

Au croisement, possibilité de descendre vers le hameau abandonné de Bon Mollard, (à 5 mn) avec sa fontaine encore active. Le chemin principal continue vers les ravins et la forêt domaniale de Miolans. Il franchit le torrent de Miolans par une solide passerelle et devient un sentier qui à l’altitude 1180 se sépare en deux (poteau indicateur) : prendre le sentier de gauche qui grimpe en jolis lacets  à travers d’anciens prés de pâture, jusqu’au chalet, encore debout, du Mont.

Il est ensuite possible de rejoindre le hameau du Bouchet et de rejoindre le parking, le long de la route départementale, à côté du transformateur EDF. Solution à adopter lorsqu’on a pu placer là une voiture, et un autre véhicule sur le parking du hameau de La Pierre.

Bonne randonnée !


Infos Route - La RD 927E (à partir de l'embranchement du Premier Villard et jusqu'à l'entrée aval du Premier Villard) est fermée à la circulation du mercredi 25 juillet au vendredi 10 août, de 7 h 30 à 12 h 00 et de 13 h 30 à 18 h 00, du lundi au vendredi  pour des travaux de soutènement (reprise du talus éboulé sous l'ancienne école).


 

Un beau concert de jazz en perspective le mardi 14 août 2018, dès  19 h 30 à Saint-Alban-des-Villards. Le Mont-Corbier Brass Band, avec ses 8 musiciens, vous donne rendez-vous pour un moment de découverte musicale, place de l’église, dans une ambiance dynamique et chaleureuse !

Entre complicité et virtuosité, les musiciens sont autant à l’aise sur les morceaux de Trombone Shorty que de Fêla Kuti, en passant par Lettuce. Ils composent, ils improvisent aussi. Les cuivres dominent avec soubasophone, trombone, saxophone baryton, saxophone alto, trompette ; batterie, guitare, clavier les accompagnent.

 

 

 

 

 

 

 


DIMANCHE 12 AOUT l'association La Fine Equipe organise son 2ème VIDE GRENIER à St Colomban, place du Chef-Lieu, de 7 h 00 à 18 h 00. 1 euro le mètre linéaire, réservation au 07.85.80.38.66. Ceux qui veulent aider à la mise en place sont les bienvenus !


 23ème FESTIVAL DES "CONTES ET LEGENDES DE MONTAGNE"

Du 17 juillet au 18 août, le festival des contes et légendes de montagne voyagera dans les villages et hameaux des vallées de l'Arvan et des Villards sur le thème "A la rencontre des lutins et autres êtres minuscules".

Dans le cadre du festival, ce jeudi 26 juillet, à 18 h 00, l'église de Saint-Alban-des-Villards a accueilli les "légendes sacrées de Maurienne", contes et cor des Alpes, par Zian des Alpes. Très belle manifestation où le talent de Zian a une nouvelle fois enchanté les auditeurs. Un apéritif offertsur le parvis de l'église par la municipalité a ensuite permis à chacun de partager un beau moment de convivialité.


Dédiée à St Roch et St Sébastien, la chapelle du Premier Villard devait protéger les habitants de la peste, dont les épidémies ont causé de grands ravages à la fin du XVIème siècle. Ce samedi 7 juillet à 18 h 00, un office y a été célébré.  La cérémonie a rassemblé une quarantaine de personnes dans cet édifice qui ne pouvait en compter davantage... Cette petite chapelle est magnifiquement décorée, les touristes sont émerveillés, les fervents le sont encore plus !

L'office a été suivi d'un apéritif offert par la municipalité devant la chapelle.

      

 

 


La dernière réunion du conseil municipal s'est tenue le mardi 26 juin 2018. Compte rendu en ligne sous l'onglet "Vie municipale"


Rassemblement de voitures anciennes - les 9 et 10 juin 2018

A l’initiative de l’association Villards Autos73, présidée avec enthousiasme et dynamisme par le jeune Damien Tardy, la vallée des Villards a accueilli le week-end des 9 et 10 juin son premier rassemblement de véhicules anciens. Samedi matin ce sont plus de quarante équipages qui avaient pour objectif l’ascension du mythique col du Glandon. La pause pour un accueil panettone et sirop de sureau au chef-lieu de St Alban des Villards a permis aux participants de découvrir le charme d’une commune qui étire ses hameaux en retrait de l’axe principal de circulation. Puis Aronde, 2 CV, R5 Turbo 2, 4L, Tractions cabriolet, Méhari, Delahaye, Dauphine, R8 Gordini, Jeep… ont poursuivi leur chemin jusqu’à l’atelier de Simon Cartier-Lange, ébéniste tourneur sur bois. Aux environs de midi, le repas s’est déroulé sous les tonnelles installées sur les bords du lac de Grand’Maison. Puis ce fut la visite du musée EDF Hydrelec à Allemont et le retour aux Villards. Dimanche, entre 9 h 00 à 17 h 00, plusieurs centaines de passionnés et flâneurs ont pu admirer, entre le village du Martinan et le chef-lieu de St Colomban, ces voitures de collection anciennes, magnifiques pièces dont les marques ont fait les grands noms de l’histoire de l’automobile. Pour compléter l’exposition mobylettes et solex accueillaient les visiteurs à l’entrée aval de la manifestation. Bénévoles et associations de la vallée ont grandement contribué à la réussite de cette première plongée dans l’univers automobile du siècle passé.


Depuis le 24 avril 2018 la mairie a déménagé dans des locaux provisoires, ancienne école du hameau du Premier Villard. Les travaux de réhabilitation du bâtiment 'mairie - gîtes" devraient se terminer en mars 2019. La salle des conseils se trouvera en rez-de-chaussée, à la place des anciens bureaux administratifs qui eux occuperont l'espace du dortoir du gîte. Afin de répondre aux normes d'accessibilité, la partie mairie se situera donc en totalité en rez-de-chaussée. Au premier étage, deux gîtes d'une capacité de 4 à 6 personnes chacun et en rez-de-jardin, une cuisine collective et une salle d'accueil. Ne répondant pas aux critères de sécurité actuels ni à ceux d'accessibilité (marches d'escaliers débouchant directement sur une route), l'entrée actuelle du bâtiment sera condamnée. Une passerelle en caillebotis permettra de longer le bâtiment et de se retrouver sur sa façade est, c'est à dire au-dessus de l'ancienne cour de récréation. Une ouverture pratiquée dans la façade desservira ainsi la mairie et les gîtes.

Nous vous rappelons les horaires d'ouverture au public de la mairie : le mardi de 14 h 00 à 18 h 00 - le mercredi de 8 h 30 à 11 h 30 - le vendredi de 14 h 00 à 17 h 00.